Environnement

Service environnement

 


 Cézallier bio : le projet vous concerne !

  • Vous êtes agriculteur ou futur agriculteur : recherche de foncier, d’associé, de repreneur…
  • Vous êtes commerçant, artisan : lien vers des producteurs ou des opérateurs bio
  • Vous êtes élu : restauration collective, foncier, communication et sensibilisation…
  • Vous êtes parent d’élèves ou en lien avec les enfants : animations bio en classe, sur les temps périscolaires, visites de fermes, études de faisabilité restauration collective…
  • Vous êtes consommateur : recherche d’un producteur bio, organisation d’un évènement bio…

Les objectifs du projet Cézallier bio

  • Une meilleure valorisation des produits pour une meilleure rentabilité des exploitations : l’agriculture du Cézallier est relativement extensive. Sur de nombreux points, elle se rapproche du règlement bio. Pourtant, elle n’en tire pas les avantages, notamment le prix payé aux producteurs ou sur la création de valeur ajoutée sur le territoire (transformation, engraissement…).
  • Agriculture de qualité reconnue: l’agriculture extensive du Cézallier valorise les pâturages et les estives. En étant certifiées bio, les pratiques agricoles du Cézallier seront officiellement et incontestablement préservatrices de l’environnement et des paysages.
  • Dynamisation de l’agriculture et des filières locales : le projet « Cézallier, vers un territoire exemplaire bio », en adaptant les pratiques et les habitudes, va permettre d’insuffler une nouvelle perspective à l’agriculture du territoire. Celle-ci s’accompagne de la création et/ou la relance de filières novatrices, créatrices de valeur ajoutée sur le territoire.
  • A l’instar de son voisin l’Aubrac, qui a su depuis près de 60 ans, faire le choix de l’authenticité en faisant connaitre et reconnaitre ses produits locaux (fromage de Laguiole devenu AOP, races locales, foin…), le Cézallier souhaite, à travers le projet « Territoire exemplaire bio » réaffirmer son attractivité touristique et son rayonnement
  • Un tel projet allie donc des objectifs économiques, environnementaux, sociaux et touristiques, et concerne l’ensemble des habitants du Cézallier.

 

Les communes concernées par le projet :

  • Dans le Puy-De-Dôme : Anzat-le-Luguet, Apchat, Ardes-sur-Couze, Augnat, La Chapelle-Marcousse, Chassagne, Dauzat-sur-Vodable, La Godivelle, Madriat, Mazoires, Rentières, Roche-Charles-La-Mayrand, Saint-Alyre-ès-Montagne, Saint Hérent, Ternant-les-Eaux
  • Dans le Cantal : Allanche, Auriac l’Eglise, Bonnac, Celoux Chanterelle, La Chapelle-Laurent, Charmensac, Chazelles, Condat, Ferrières-Sainte-Mary, Joursac, Landeyrat, Laurie, Leyvaux, Lugarde, Marcenat, Massiac, Molèdes, Molompize, Montboudif, Montgreleix, Peyrusse, Pradiers, Rageade, Saint Bonnet de Condat, Saint-Mary-le-Plain, Saint Poncy, Sainte Anastasie, Saint Saturnin, Ségur-les-Villas, Valjouze, Vernols, Vèze.

Contact

Agglo Pays d’Issoire – PIT Lavaur La Béchade BP 90 162 95 rue de Lavaur- 63 504 ISSOIRE – Tél : 04 73 55 94 56

Infos complémentaires auprès de nos partenaires :

  • Hautes Terres : http://www.hautesterres.fr/